Suisse

Anticiper l’avalanche

Tout au long de l’hiver, les prévisionnistes de Davos sont sur le qui-vive pour évaluer le risque de coulées.
Anticiper l’avalanche
Toutes les deux semaines, Christian Simeon effectue un relevé du profil de la neige. VINCENT BÜRGY
Nature

«Le stress? Ce n’est pas un souci pour moi. J’aime s’il y a beaucoup à faire», répond calmement Gian Darms. Il est 7 h 30 et Davos s’éveille dans un tourbillon de flocons. Un spectacle envoûtant auquel le prévisionniste d’avalanches ne prête qu’une attention limitée. Depuis le bureau de la centrale d’alarme aux avalanches, situé dans le bâtiment de l’Institut fédéral pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF), le spécialiste

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion