Neuchâtel

Le PLR abat sa carte contre le travail au noir

A Neuchâtel, le PLR souhaite introduire une carte professionnelle pour les travailleurs du secteur de la construction.
Le PLR abat sa carte contre le travail au noir
Le PLR neuchâtelois souhaite introduire une carte de légitimation pour lutter contre la sous-enchère salariale. Le Valais l'a déjà instaurée en novembre dernier (photo). KEYSTONE
Travail au noir

 Le PLR neuchâtelois a décidé d’empoigner la problématique de la sous-enchère salariale et du travail au noir dans le secteur de la construction. Lundi, le parti bourgeois a déposé un postulat demandant au Conseil d’Etat «d’étudier les voies et moyens d’instaurer en collaboration avec la Fédération neuchâteloise des entrepreneurs une carte professionnelle dans le canton». Déjà utilisée dans les cantons de Vaud et du Valais, cette carte de légitimation permet

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion