Neuchâtel

Inquiétudes sur les foyers pour mineurs

Le canton de Neuchâtel change sa politique vis-à-vis des foyers. Entre mesures d’économie et redéfinition du dispositif d’accueil, les éducateurs sociaux sont inquiets.
Inquiétudes sur les foyers pour mineurs
Le Foyer la Ruche, à Neuchâtel. Les éducateurs sociaux s’inquiètent de la rapidité avec laquelle les réformes sont entreprises. DR
Accueil

Le canton de Neuchâtel songe à redéfinir le dispositif de placement pour mineurs. Jusqu’à présent, les jeunes étaient uniquement confiés à des institutions. Les autorités ont décidé de diminuer le nombre de lits en foyer au profit des placements en famille d’accueil et de l’instauration de mesures d’accompagnement. Les éducateurs sociaux s’inquiètent notamment du maintien de leurs postes et de la rapidité avec laquelle ces réformes sont mises en place.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion