Vaud

Y aura-t-il un jour une lex Broulis?

Le PLR et les Verts veulent changer les lois fiscales dans la foulée de l’affaire du ministre des Finances.
Y aura-t-il un jour une lex Broulis?
Pascal Broulis est au cœur d’une polémique sur sa domiciliation fiscale depuis plusieurs semaines. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Impôts

Un conseiller d’Etat vaudois doit-il être traité fiscalement à l’image d’un conseiller fédéral? Faut-il plafonner les déductions pour frais de transports? Ces questions seront au menu des députés grâce à deux motions. L’une du PLR, l’autre des Verts. Parlera-t-on ainsi un jour d’une – voire de deux – lex Broulis? La question phare de l’affaire Broulis, c’est sa répartition des impôts communaux entre ses deux logements (deux tiers à Sainte-Croix

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion