International

«Arrivederci», Matteo Renzi

L’extrême droite et les populistes, auteurs de percées historiques aux législatives, revendiquent chacun le pouvoir.
«Arrivederci», Matteo Renzi
Après la déroute du Parti démocrate, Matteo Renzi a plaidé pour un passage dans l’opposition. KEYSTONE
Italie

Les populistes du Mouvement 5 étoiles (M5S) tout comme la Ligue, d’extrême droite, auteurs de percées historiques aux législatives en Italie, ont chacun revendiqué le droit de gouverner. Ils excluent toute al-liance «eurosceptique» entre eux. Faute de majorité claire, ce choc électoral ouvre une phase d’incertitude politique dans la troisième éco-nomie de la zone euro. Avec un vote marqué à la fois par le rejet de la vieille classe politique,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion