Médias

Le personnel de l’ATS veut négocier

Alors que la direction a rompu les négociations, la rédaction souhaite ouvrir une procédure de médiation.
Le personnel de l’ATS veut négocier
La stratégie de la direction de l'ATS semble à rebours du bon sens pour ses employé-e-s (ici lors de la grève le 1er février dernier). KEYSTONE
Médias

La rédaction de l’Agence télégraphique suisse (ATS) n’accepte pas la rupture des négociations décidée par la partie patronale. Rappelons que cette dernière, après quatre rencontres, a annoncé lundi avoir saisi l’Office fédéral de conciliation, un organe du Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco). D’où l’annonce, jeudi, par les représentants du personnel qu’ils préféreraient une procédure de médiation. Explication: l’Office fédéral de conciliation restera sur un strict terrain juridique, explique Stephanie Vonarburg,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion