Genève

Elles sont mortes. Vivent les Fêtes

Le 4 mars, les citoyens de la Ville doivent choisir entre fixer un cadre restrictif ou très restrictif aux Fêtes de Genève, qui sont aujourd’hui à l’état de mort clinique.
Ensemble à gauche est la seule formation politique à soutenir l’initiative. KEYSTONE
Fêtes de Genève

Les Fêtes de Genève? Jamais la manifestation estivale autour de la Rade n’a été aussi mal nommée tant la formule est en état de mort clinique. Une initiative populaire et un contre-projet proposent pourtant de remettre l’événement en selle en lui fixant un cadre restrictif. Les citoyens de la Ville de Genève se prononcent le 4 mars sur cet enjeu. 1. L’initiative: des Fêtes limitées à sept jours L’initiative «Pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion