Scène

Nina, combat de femmes

Je ne suis pas la fille de Nina Simone croise la vie de l’artiste noire et d’une jeune femme. Un spectacle sur la condition féminine et l’inégalité raciale d’une beauté rare.
Nina, combat de femmes
Impétueuse et délicate à la fois, Olivia Csiky Trnka incarne Nina. ISABELLE MEISTER
Genève

Nina n’est certes pas la fille de Nina Simone, mais elle n’en est pas moins l’héritière. Son combat de femme d’aujourd’hui s’entremêle avec celui de l’immense pianiste et chanteuse, noire, et femme, à la fois adulée et méprisée, contrainte de chanter dans des clubs alors qu’elle avait toujours joué Mozart et Bach. Je ne suis pas la fille de Nina Simone brosse deux trajectoires de vie conjuguant une hargne et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion