Genève

Budget: la votation après la bataille

Les citoyens de la Ville de Genève se prononceront sur 2,5 millions de coupes qui ne pourront pas être récupérés. La gauche veut surtout dissuader de futures économies.
Budget: la votation après la bataille
Pour les référendaires, les quatre scrutins du 4 mars concernant le budget 2017 gardent tout leur sens. JPDS
Ville de Genève

Le 4 mars, les citoyens de la Ville de Genève doivent dire s’ils acceptent ou non des économies qui ont déjà été réalisées et qui ne seront pas récupérées par les services concernés en cas de refus populaire. Pourquoi une telle incongruité? Parce que les quatre référendums en question concernent le projet de budget 2017 et que ces scrutins n’ont pu intervenir comme prévu le 27 septembre dernier. Pour rappel, la justice

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion