Égalité

Reconstruire un hymen, un acte banal?

Bien que la demande de reconstruction chirurgicale de l’hymen demeure infime, elle augmente au fil des années. Une opération médicale au cœur du concept de «virginité»
Reconstruire un hymen, un acte banal?
«Il y a moins de tabous autour de la chirurgie intime et les informations circulent plus facilement.» (Photo prétexte) keystone
Chirurgie

La formulation s’affiche sur le site Internet d’un gynécologue pratiquant à Lausanne et elle peut laisser pantoise: «Que ce soit pour des raisons culturelles ou pour se reconstruire psychologiquement après une agression sexuelle par exemple, certaines femmes souhaitent restaurer leur virginité. C’est aujourd’hui possible grâce à l’hyménoplastie, une intervention chirurgicale qui permet de reconstruire l’hymen afin qu’il paraisse intact.» Bien que les demandes d’hyménoplastie demeurent infimes, elles ne cessent d’augmenter

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion