International

L’Italie mise sur les auxiliaires de vie

Les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses à être prises en charge par les badanti.
Les 380 000 badanti officielles remplacent des maisons de retraite quasi inexistantes en Italie. KEYSTONE / PHOTO PRETEXTE
Soins

Dans le système italien traditionnel, la fille ou la belle-fille s’occupe des vieux parents. Mais depuis que les Italiennes travaillent, les badanti («aide-soignantes») ont pris le relais. Souvent immigrées, provenant à plus de 60% de Roumanie, d’Ukraine ou d’autres pays de l’ancienne Europe de l’Est selon la Fondation Leone Moressa – l’un des principaux centres d’études sur l’immigration de la péninsule –, les 380 000 badanti officielles remplacent des maisons de retraite quasi inexistantes.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion