Suisse

Les aumôniers sont des sentinelles

La ministre Simonetta Sommaruga a salué le travail de prévention effectué à la prison de Pöschwies.
Les aumôniers sont des sentinelles 1
Plus petites que dans les pays voisins, les prisons suisses sont moins touchées par la radicalisation. ERIC ROSET/photo prétexte
Détenus

Un imam employé à plein temps par une prison: ce cas, rare, est celui du pénitencier de Pöschwies, le plus grand de Suisse, à Regensdorf (ZH). Cet imam est aussi le premier à se spécialiser, à l’Université de Berne, dans le travail d’aumônerie en prison. Lors d’une visite jeudi à Pöschwies, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a indiqué que la concrétisation du Plan d’action national de lutte contre la radicalisation

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion