International

Tariq Ramadan toujours en garde à vue

L’islamologue est entendu depuis mercredi par la police sur des accusations de viol qu’il conteste.
Tariq Ramadan en garde à vue
L’islamologue suisse controversé, qui fait aussi l’objet de soupçons en Suisse, a catégoriquement démenti les accusations de viol. KEYSTONE
France

Affaire Ramadan, suite. On apprenait mercredi que le théologien controversé avait été placé en garde à vue à Paris, suite aux deux plaintes déposées à son encontre pour viol, en octobre dernier. Ramadan s’est rendu mercredi matin à la convocation des policiers, qui devaient l’interroger. Cette garde à vue  a été prolongée jeudi, a-t-on appris de source judiciaire. A l’issue de cette procédure, qui peut durer jusqu’à 48 heures, il peut

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion