Scène

Aurélien Dougé. Reconnecté à la Terre

Le danseur et performeur évoque Sacre, gardant le mystère sur ce dispositif immersif. A Antigel, le public y redessinera ­l’espace pour retrouver le lien à la nature.
Le danseur et performeur au bord du Rhône, à Genève, à deux pas de Halle Nord. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Performance

Comment se reconnecter à la terre pour qu’elle devienne fertile? Par le sacrifice d’une jeune fille, Le Sacre du Prin­temps apporte son lot de réponses. Dans le sillage de l’œu­vre mythique de Stravinsky, chorégraphiée à l’origine par Nijinski, Aurélien Dougé propose son Sacre à lui pendant onze jours au festival Antigel, à Genève. Il ne faut pas s’attendre à une énième version chorégraphique qui viendrait s’ajouter à la déjà très

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion