Genève

L’affaire de la corruption aux SIG devra être rejugée

 Le Tribunal fédéral a cassé un jugement rendu en 2017 par la Chambre pénale genevoise d’appel et de révision concernant une affaire de corruption aux Services industriels genevois (SIG).
L’affaire de la corruption aux SIG devra être rejugée
Le Bâtiment des Services Industriels de Genève © Jean-Patrick Di Silvestro
Justice

Selon une information publiée vendredi par la Tribune de Genève, les juges cantonaux devront rendre un nouveau jugement sur le cas de corruption aux Services industriels genevois (SIG). En février dernier, la justice genevoise avait sanctionné en appel deux acteurs du scandale des éoliennes qui avait ébranlé les SIG en 2014, un ex-cadre de la régie publique et un entrepreneur tessinois. La femme du premier avait reçu 180 000 francs de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion