Genève

Le hérisson de la discorde

Une organisation antiraciste dénonce une pâtisserie en chocolat qu’elle estime tout droit sortie de «Tintin au Congo». Le Ministère public en décide autrement.
Le hérisson de la discorde
Le Ministère public a jugé que ce hérisson en chocolat présentant gros nez et lèvres charnues ne constituait pas une infraction à la loi antiraciste. DR
Justice

Un hérisson en chocolat présentant gros nez et lèvres charnues peut-il constituer une infraction à la loi antiraciste? Oui, selon le CRAN (Carrefour de réflexion et d’action contre le racisme anti-noir) qui a dénoncé, auprès du Ministère public, le pâtissier qui le fabrique et le vend dans ses magasins genevois. Non, selon la justice, qui vient de condamner le secrétaire général de l’organisation pour menaces. Explications. Au printemps 2017, plusieurs personnes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion