Suisse

La bataille européenne reprend

L’UDC et l’ASIN lancent leur initiative populaire contre l’accord sur la libre circulation des personnes.
La bataille européenne reprend
Le président de l’UDC ­Albert Rösti a lancé hier la récolte des signatures. KEYSTONE
Suisse-UE 

L’UDC a jeté hier une pierre de plus dans le jardin aride des relations de la Suisse avec l’Union européenne. De concert avec l’Action pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN), elle a lancé officiellement la nouvelle initiative populaire, annoncée depuis plusieurs mois, qui réclame explicitement la résiliation de l’accord sur la libre circulation des personnes. «Nous ne voulons pas d’une Suisse à 10 millions d’habitants. Un pays libre et souverain

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion