Médias

160 politiciens s’opposent à l’initiative «No Billag»

Les représentants de tous les grands partis dénoncent une initiative trop extrême, qui met en péril la représentation de la diversité des opinions.
160 politiciens s’opposent à l’initiative «No Billag»
Une affiche invitant a voter non a l'initiative No Billag et avec la liste des chaines radio et TV romandes menacees. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Redevance radio-TV

L’initiative «No Billag» est une attaque contre la diversité des médias et la démocratie directe, estiment 160 parlementaires de tous les grands partis, de la droite à la gauche. Les politiciens opposés au texte soumis au vote le 4 mars ont lancé leur offensive mardi. Dans une démocratie saine, le fonctionnement de la Confédération, des cantons et des communes est tributaire de citoyens bien informés, estiment ces 160 politiciens issus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion