Histoire

La Bastille: comment est né le mythe

L’événement phare de la Révolution française doit sa renommée au génie marketing d’un démolisseur.
La prise de la Bastille avec l’arrestation du gouverneur de Launay. CHÂTEAU DE VERSAILLES
Révolution

Dans l’imaginaire collectif, la Révolution française éclate avec la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789. En ce «jour du peuple tout entier», comme l’a qualifié l’historien du XIXe siècle Jules Michelet, la populace déchaînée attaque l’austère forteresse médiévale, cette lugubre prison d’Etat où tant de prisonniers politiques, dissidents religieux et écrivains insolents ont subi l’arbitraire royal, aux côtés des pires repris de justice. En quelques heures, les émeutiers l’emportent, armés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion