Genève

Accusations de sexisme à l’UNIGE : composition de la commission d’enquête

Sabine von der Weid et Luc Recordon rendront leur rapport à fin février 2018. L'anonymat des témoignages sera préservé.
Université

Depuis plusieurs mois, l’Université de Genève (UNIGE) est confrontée à des accusations récurrentes de sexisme ou de mobbing à l’égard de femmes cadres. Le rectorat a dévoilé ce jeudi la composition de la commission d'enquête, dont le Recteur Yves Flückiger avait annoncé l’ouverture le 1er décembre 2017. Sabine von der Weid, présidente suppléante des Chambres des relations collectives du travail, vice-présidente de la Croix-Rouge genevoise et ancienne secrétaire permanente de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion