Genève

L’Etat perd face aux «squatters» de Malagnou

L’arrêt du Tribunal des baux et loyers sonne comme un camouflet pour le Conseil d’Etat, disposé à entrer en matière sur une prolongation du bail.
Le bail prolongé échoit au 31 décembre prochain Cédric Vincensini
Justice

Le Collectif Xénope, formé des habitants de l’ancienne station zoologique de la route de Malagnou, a obtenu gain de cause face à l’Etat de Genève. Dans un arrêt rendu le 12 octobre, le Tribunal des baux et loyers a accordé une prolongation de bail d’une année à l’association, alors que l’Office des bâtiments souhaitait expulser les occupants de la maison pour y héberger des requérants d’asile. Pour le collectif, il s’agit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion