Genève

Comme sur des roulettes, ou presque

Au Skatepark de Plainpalais, malgré une présence quasi exclusivement masculine, quelques filles passent des heures à s’entraîner. Reportage.
Sarah est l'une des rares filles adeptes du skate à oser utiliser le skatepark. Cédric Vincensini
Genève

Elles sont arrivées à deux, pour se donner du courage. Face à elles, le Skatepark de Plainpalais déborde presque. Nous sommes samedi après-midi, et malgré des températures quasi-hivernales, des adeptes de sports urbains, exclusivement masculins, s’entraînent par dizaines sur ce terrain de jeu à bosses. Quand bien même. Skateboard à la main, cheveux lâchés et vêtements de circonstances Sarah, 13 ans, s’avance. Ce n’est pas sa première fois. Sahar, son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion