Genève

Accord trouvé à ABB Sécheron

Les employés ont repris le travail. Ils espèrent pouvoir diminuer le nombre de suppression de postes. La direction les a menacés de licenciements immédiats.
Emplois

 Meyrin, ont repris le travail ce mardi matin, après qu’un accord a été trouvé avec la direction du groupe industriel zurichois. La semaine dernière, ils avaient cessé leur activité afin d’obtenir le retrait du plan de délocalisation en Pologne prévu par l’entreprise (notre édition du 17 novembre). Près de 150 emplois sont menacés de suppression. Si le personnel semble avoir obtenu quelques garanties, il a également cédé à la suite de menaces

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion