Solidarité

La parole autochtone à l’UNESCO

Les discours prononcés par les indigènes à l'ONU sont désormais inscrits au Registre de la Mémoire du Monde.
Parmi les discours préservés Wikimedia/CC/H. Ortiz
Docip/ONU 

C’est un rituel établi depuis près de quarante ans. A chaque fois qu’ils prennent la parole devant une instance des Nations Unies, les représentants indigènes remettent une copie de leur discours au Docip, le Centre de documentation, de recherche et d’information des peuples autochtones. A ce jour, l’ONG basée à Genève recense près de 22 000 documents uniques, témoins de la lutte menée par les peuples premiers pour défendre leurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion