Genève

Des mesures antibruit pour l’aéroport

L’Etat et la Confédération ont fixé un cadre pour le développement de l’aéroport de Genève.  
Vue aérienne de l'aéroport. Brücke-Osteuropa
Aéroport de Genève

 C’est un document capital pour le tarmac du bout du lac. Courbes sonores maximales, transparence à l’égard de la population ou augmentation des transports publics à destination de l’aéroport, une quarantaine de mesures ont été présentées hier pour accompagner la modernisation de l’aéroport. Cette feuille de route, appelée «PSIAPlan sectoriel de l’infrastructure aéronautique.» et censée délimiter les conditions d’exploitation et de développement de l’aéroport, est le résultat de plusieurs années

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion