Solidarité

«L’Equateur recule de vingt ans»

De passage à Genève, l’ex-président équatorien n’a pas caché son amertume devant la «trahison» de son successeur et ancien allié Lenin Moreno. Interview en toute franchise.
Rafael Correa était lundi à l’Unversité de Genève pour une conférence. Patrick Gilléron-Lopreno
Rafael Correa

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion