Musique

Catherine Ringer, senior et alors?

La diva dévergondée des Rita Mitsouko aborde la soixantaine sans complexe avec «Chroniques et fantaisies». Entretien.
Musique

Elle a fait souffler un vent de «cool frénésie» sur le rock français avec les Rita Mitsouko. Catherine Ringer faisait la paire avec ce grand échalas de Fred Chichin, guitariste au déhanché très sûr et au poignet funky. Sa voix à elle, puissante comme celle de Piaf, acrobatique et dévergondée, n’a jamais connu d’égale dans le paysage – c’est comme ça. Comme ça aussi la vie chienne qui a fauché Chichin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion