Cinéma

Gus Van Sant, artiste tous azimuts

A Lausanne, expo et rétro éclairent l’univers du cinéaste américain, également photographe, peintre et musicien à ses heures. Un hommage kaléidoscopique.
Gus Van Sant, artiste tous azimuts
Le cinéaste derrière le serveur du centre d’archivage de la Cinémathèque suisse à Penthaz. CARINE ROTH
Cinéma

Aux cimaises de l’Elysée, photos de plateau et de repérages, portraits au Polaroïd, collages, aquarelles… Hormis de rares clips et extraits de films, les images ne bougent pas, mais elles vibrent. Elles résonnent avec le cinéma de Gus Van Sant, à l’honneur jusqu’en janvier au musée lausannois et à la Cinémathèque suisse, qui lui consacrent une exposition, une rétrospective et un ouvrage conçus avec la Cinémathèque française et le Musée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion