Actualité

L’accord de libre-échange à l’agonie

Face à l’intransigeance des Etats-Unis, le Canada et le Mexique se préparent à tous les scénarios.
Donald Trump (ici en février 2017 avec Justin Trudeau) a même évoqué l'idée d'un accord séparé avec le Canada. WIKIMEDIA/PUBLIC DOMAIN
ALENA

C’est un pan de politique-fiction qui devient subitement réaliste: l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) s’engageant dans une impasse, dont il pourrait ne pas ressortir vivant. Tel est en effet le scénario qu’a esquissé la quatrième ronde de renégociation du traité, qui s’est achevée mardi dernier, près de Washington. Les diplomates étasuniens y ont présenté à leurs homologues canadiens et mexicains plusieurs revendications nouvelles, durcissant davantage une ligne déjà intransigeante. Parmi

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion