Musique

Lee Ranaldo, sérénité sonique

Après trois décennies passées à déconstruire le rock avec Sonic Youth, le New-Yorkais renoue avec ses influences folk.
Maître du larsen et des accordages tordus ALEX RADEMAKERS
Rock

On a ramé pour attraper Lee Ranaldo entre les accrochages des deux expos qu’il est venu superviser en Belgique. Mais une fois la connexion Skype établie, le débit fleuve du New-Yorkais opère. «Je montre des ­dessins, toiles et vidéos. Certains travaux remontent aux années 1980, voire avant la création de Sonic Youth, quand j’étudiais l’art. Malgré le temps écoulé, je me reconnais encore dans ces expérimentations.» C’est pourtant l’actualité discographique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion