Actualité

Sept ans ferme pour l’antifa genevois

La justice française a sévèrement condamné des militants antifas pour avoir brûlé une voiture de police. Ceci avec un fardeau de preuves très tenu.
Paris

La justice française a eu la main lourde et prononcé mercredi une peine par contumace de sept ans de prison ferme contre un militant antifasciste suisse. Il lui est reproché d’avoir lancé une fusée de détresse à l’intérieur d’une voiture de police à Paris en mai 2016. Le véhicule avait entièrement brûlé.  L’homme était le principal des neuf accusés dans le procès de la violente attaque d’un véhicule de police sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion