Actualité

Quatre «agitateurs» honorés par le Nobel alternatif

Quatre défenseurs des droits humains fondamentaux ont été récompensés cette semaine à Stockholm.
Suède

Ces dernières années, la fondation du Prix Nobel alternatif a notamment primé le gynécologue congolais qui «répare» les femmes violées (Denis Mukwege), l’informaticien de la CIA qui avait révélé que nous étions tous espionnés (Edward Snowden) et le journal turc d’orientation laïque qui avait osé critiquer la politique de son chef de gouvernement (Cumhuriyet). En 2017, fidèle à elle-même, la fondation vient d’honorer quatre autres «agitateurs» dévoués à la défense

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion