Vaud

Non au foyer de requérants à Nyon

Les Nyonnais ont refusé a plus de 55% des voix que la ville mette à disposition un terrain à l’EVAM.
La ville souhaitait mettre ce terrain à dispotion de l'EVAM pour y construire un foyer. Cédric Vincensini
Nyon

Les Nyonnais ont nettement refusé dimanche de mettre à disposition de l’EVAM un terrain pour accueillir des migrants. Il s’agissait du premier référendum spontané organisé sur ce type d’objet en Suisse romande. Le «non» a recueilli 55,38% des voix et la participation a atteint 48,11%, indique la Municipalité. Ce projet, le troisième que la Ville tentait de mettre sur pied, visait à octroyer un terrain à l’Etablissement vaudois d’accueil des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion