Actualité

Chasse à l’homme au lendemain de l’attentat de Londres

La traque se poursuit à Londres après l'attentat dans un train qui aurait pu être beaucoup plus meurtrier, vendredi, si la bombe avait fonctionné.
Grande-Bretagne

Après l'attentat qui a fait 29 blessés dans un train vendredi à Londres, des militaires ont été déployés dans les sites sous protection au Royaume-Uni, samedi. Cette mesure permettra de libérer des policiers pour mener la chasse au suspect. La Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé vendredi soir que le degré d'alerte à la sécurité avait été relevé de “grave” à “critique”, le niveau maximal. Cela signifie qu'un nouvel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion