Suisse

Mieux protéger les données des Suisses

Le préposé fédéral à la protection des données devrait pouvoir mener des enquêtes et les violations valoir 250 000 francs d'amende. Le Conseil fédéral a toutefois revu sa copie avant de transmettre au Parlement un projet visant à mieux protéger les citoyens.
Sphère privée

Face à la révolution numérique, le gouvernement juge nécessaire de renforcer les droits des Suisses. La révision totale de la loi sur la protection des données doit permettre d'atteindre les standards de protection de l'UE et du Conseil de l'Europe. Pas question toutefois d'aller au-delà. Le gouvernement a reculé sur plusieurs points à l'issue de la consultation. Alors que les associations de défense des consommateurs et la gauche trouvaient que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion