Musique

Les couleurs dominicales de Marc Perrenoud

Dimanche, dans le lieu central de la Bâtie, le pianiste genevois a excellé sans abuser de sa virtuosité, avec un solo conçu comme un medley.
Cascadant entre ses doigts ou martelées DR
Musique

Les notes de Marc Perrenoud ne sont jamais gratuites. Qu'elles cascadent entre ses doigts ou qu'il les martèle avec un sens inné du rythme, le Genevois les jette sur son clavier comme un coloriste affairé à composer un ensemble. Lequel ne dévoilera sa cohérence qu'une fois la touche finale posée. Dimanche, dans la grande salle de la Maison communale de Plainpalais, lieu central de la Bâtie, Marc Perrenoud a conçu

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion