Livres

Pajak, par le trou de la serrure

Frédéric Pajak désenfouit l’album de famille dans le tome 6 du Manifeste Incertain. En même temps que paraît un livre d’entretiens et que ses dessins s’exposent au Musée d’art de Pully.
La mère de Frédéric Pajak DR
Littérature

Qui sait entendre l’Histoire entend sa lamentation. L’oreille collée à la paroi du temps, Frédéric Pajak écoute et recueille dans ses textes et ses dessins à l’encre de chine les tribulations de la mémoire. Celle, inachevée et fragmentaire, de l’humanité; celle aussi, «arrangée ou falsifiée», qui façonne sa propre vie. Après cinq volumes de son Manifeste incertain dédiés au parcours d’artistes et d’auteurs chers – Walter Benjamin, Ezra Pound, Vincent Van

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion