Actualité

Déréguler dans les règles de l’art

En sus du tumulte autour de l’Obamacare, Donald Trump a défait nombre de règlementations qui protégeaient les travailleurs et consommateurs étasuniens.
Donald Trump signant un décret. Office of the President of the United States/Wikimedia Commons
États-Unis

Contrairement aux idées reçues, Donald Trump n’a pas chômé durant ses six premiers mois à la présidence: en marge des controverses sur la Russie et du débat sur l’Obamacare, son administration a défait une multitude de réglementations contraignantes pour l’industrie et les marchés. Suivant son credo de campagne, le milliardaire esquisse «la plus grande dérégulation depuis Ronald Reagan». La priorité pour la Maison-Blanche: éliminer un maximum de règles issues de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion