Suisse

Autisme, un lien étroit aux chiffres

Quand communiquer s’avère difficile, certains enfants préfèrent le langage des mathématiques.
Tous les enfants avec autisme ne sont pas des génies des chiffres FOTOLIA
Handicap

Depuis la sortie du film Rain Man en 1988, la figure de «l’autiste savant», calculant plus vite que son ombre, s’est installée durablement dans l’inconscient collectif. «Il est vrai que certaines personnes avec autisme font preuve de capacités extraordinaires, remarque Evelyne Thommen, professeure à la Haute Ecole de travail social et de la santé (EESP) à Lausanne. De nombreuses prouesses mathématiques ont d’ailleurs été réalisées par des personnes avec autisme.»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion