Livres

Mélanges et amour brut

L’auteure belge exposait en juillet à Genève, avec son ­compagnon Baptiste Brunello. ­L’occasion de dresser le portrait d’une artiste à l’œuvre foisonnante et fragile.
En réponse à notre demande de photo AWL
Aurélie William Levaux

A l’Espace Picto, dimanche 23 juillet, un large rideau noir masque l’entrée du bâtiment: c’est pourtant là qu’on trouve la galerie Topic, où se tient l’installation Glons-Gex-Glons d’Aurélie William Levaux et Baptiste Brunello. Ils présentent ce soir-là le fruit d’une semaine de résidence sous le curatoriat de Camille Kaiser. Après une bière et quel­ques tomates cerises, un discret «ça commence» annonce le début du vernissage. Derrière le rideau noir, à l’intérieur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion