Genève

Lettres et colis à la pizzeria

Epicerie, tea-room, pizzeria: des petits commerces remplacent les offices de Poste. Les usagers s’y retrouvent-ils? Reportage dans plusieurs communes genevoises.
Un modèle que le Géant jaune rêve d’accroître et généraliser dans toute la Suisse. Cédric Vincensini
Genève

Vendredi matin, 8h15. L’Epicerie d’Hermance a déjà ouvert ses portes. Les denrées y sont présentées avec minutie, le lieu respire la propreté. Sur le côté, une longue table en bois massif permet de s’asseoir pour boire le café. Face aux savons, dans un espace qui devait autrefois servir de cagibi, une petite pièce en «L» accueille l’agence de la Poste. Large d’environ deux mètres, l’installation – toute jaune – comprend

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion