Actualité

ONG soumises à un code de conduite

Rome, Paris et Berlin veulent un «code de conduite pour les ONG» secourant des migrants en Méditerranée.
Crise migratoire

Les ministres de l’intérieur italien, français et allemand veulent «travailler à un code de conduite pour les ONG» secourant des migrants en Méditerranée. Un soutien renforcé aux gardes-côtes libyens est aussi prôné pour endiguer «le flux» arrivant en Italie. Ces propositions seront soumises aux 28 Etats membres de l’UE en fin de semaine. Elles prévoient aussi de «renforcer la stratégie de l’UE pour les retours» des migrants dans leurs pays,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion