Genève

Des Amérindiens chez Credit Suisse

Une trentaine de militants sont entrés dans la banque pour dénoncer son investissement dans le projet de Dakota Access Pipeline.
Des manifestants se sont enchaînés tandis que les représentants amérindiens ont demandé à Credit Suisse de se retirer du projet de pipeline. ERIC ROSET
Désinvestissement

Il est 11h15 et des poussières, ce mardi matin, lorsqu’une trentaine de militants pénètrent dans les locaux de Credit Suisse, place Bel-Air, à Genève. Ils entendent dénoncer l’investissement de la banque suisse à hauteur de 1,4 milliard de dollars dans le projet de Dakota Access Pipeline, à Standing Rock, aux Etats-Unis. > Lire nos articles: Une lutte locale et globale et Genève, debout pour Standing Rock Plusieurs d’entre eux s’enchaînent,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion