Vaud

A Lausanne, un local d’injection déjà contesté

Une minorité de la droite s’apprête à lancer un référendum contre le projet adopté mardi soir au Conseil communal.
Aujourd’hui ARC
Toxicomanie

Le parlement de la ville de Lausanne a approuvé hier soir par 71 oui, contre 10 non et une seule abstention le projet d’«espace de consommation» de drogue élaboré par la municipalité. Il a rejeté dans une moindre proportion la proposition des opposants d’organiser un référendum spontané. Dix ans après le rejet en votation populaire d’un premier projet de «local d’injection», la ville fera aménager un nouveau lieu d’une surface

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion