Autre

Mathieu Bertholet. «Poil à gratter du cerveau»

Le dramaturge Mathieu Bertholet dirige le Poche, à Genève, vivier d’auteurs dramatiques. Sa conscience politique et son enthousiasme insufflent une nouvelle dynamique au théâtre.
Le Poche, bientôt un «ensemble» et un petit prix
L’auteur et metteur en scène Mathieu Bertholet, directeur du théâtre Le Poche, a annoncé que le théâtre genevois à disposera d’une troupe à demeure. SAMUEL RUBIO
Scène

«Mes 40 ans tomberont le même jour que le centenaire de la révolution d’Octobre et l’anniversaire du suicide collectif de la RAF!» Voilà qui plante le décor. A 39 ans, l’auteur et directeur du Poche, à Genève, cultive savamment et joliment le geste et la plume politiques. Souvent, le propos de ses pièces est rehaussé d’une patte chorégraphique et d’une forme de choralité en écho au chœur du théâtre antique. Ses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion