Arts plastiques

Art aborigène, la revanche

Avec «L’Effet boomerang», le Musée d’ethnographie s’intéresse aux objets et œuvres d’arts issus des populations autochtones d’Australie. Réussi.
Une sélection de boomerangs du MEG. MEG/J.WATTS
Genève

Le Musée d’ethnographie de Genève (MEG) met en garde les communautés aborigènes, là où d’autres avertissent les personnes épileptiques et autres mineurs: sa nouvelle exposition «peut contenir des images, des voix et des personnes décédées, ce qui pourrait provoquer de la tristesse ou de la souffrance», peut-on lire au mur. «Cela fait partie du protocole mis en place en amont», sourit le directeur du MEG, Boris Wastiau. Il s’agit d’«anthropologie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion