Religions

Un Père franciscain dans la guerre

Le Père franciscain Ibrahim Alsabagh témoigne de l’enfer à Alep, où il porte secours aux plus démunis.
Ibrahim Alsabagh a lancé plus de trente projets humanitaires pour secourir les habitants d’Alep et leur redonner espoir. Paroisse latine de Saint-François/DR
Syrie

«Je ne suis pas un superman!» Le Père franciscain Ibrahim Alsabagh vit pourtant depuis deux ans et demi à Alep, en Syrie, où il accomplit un travail de titan pour porter l’espérance au milieu de l’absurdité d’une guerre qui a déjà fait plus de 300 000 morts. A la fois pompier, infirmier, surveillant ou encore enseignant, le prêtre multiplie les projets d’entraide visant à «rendre un peu de dignité» à ses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion