Vaud

Isabelle Chevalley ne craint pas les alliances

Isabelle Chevalley est arrivée pour donner l’espoir à la droite de reprendre le Château à la gauche.
Conseillère nationale depuis 2011 DR
Conseil d'Etat vaudois

La voici donc à présent au centre de la scène, Isabelle Chevalley. Son arrivée pour le second tour de l’élection au Conseil d’Etat en fait le personnage du rebondissement. Jusqu’alors, le film était ennuyeux, avec la énième liste d’alliance PLR-UDC, avec six ministres voués à succéder à eux-mêmes, et donc un seul siège à repourvoir au sein d’un Conseil d’Etat satisfait et peu critiqué, dans son paradis de l’équilibre politique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion