Actualité

Nuages sur le Printemps serbe

Les jeunes ont fait trembler le président Aleksandar Vucic. Mais le mouvement s’essouffle.
En pointe des manifestations LE COURRIER DES BALKANS
Serbie

La grande vague de protestation a commencé dès le lendemain de la victoire écrasante du premier ministre serbe à la présidentielle du 2 avril. Tout s’est organisé spontanément, sans meneurs, via les réseaux sociaux. Des milliers de personnes se sont rassemblées, d’abord dans la capitale puis dans toutes les grandes villes, pour réclamer la démission d’Aleksandar Vucic et l’organisation d’élections réellement démocratiques. Election sans alternative Cinq semaines plus tard, ils

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion