Vaud

Plaidoyers pour la stabilité

Le camp rose-vert compte sur l’élection de Béatrice Métraux et de Cesla Amarelle.
Les deux candidates Béatrice Métraux et Cesla Amarelle MTI
Conseil d'Etat vaudois

A droite, il y a «une alliance un peu bricolée, brinquebalante», selon la vice-présidente des Verts vaudois, Anne Baehler Bech. Tandis que les socialistes et les Verts ont un «partenariat stable, durable», poursuit-elle. A droite, il y a une alliance «sans le moindre programme, sans vision partagée», pour la candidate socialiste Cesla Amarelle, et qui «fait fi des équilibres savamment vantés jusqu’au soir du premier tour», renchérit le président du parti

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion